DSC_8651

Des légumes printaniers à récolter

Partager
Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Lorsque la fonte des neiges entame son processus, nous commençons à rêver à l’été, au soleil chaud de juillet, aux champs remplis de fraises rouges et juteuses, aux vacances du mois d’août avec le maïs en abondance et ses rassemblements d’épluchettes de blé d’Inde. Mais qu’en est-il de mai et juin? Ces mois où la terre se réchauffe et où les premières fleurs font leur apparition permettent également la récolte de bons légumes à présenter dans notre assiette! Question d’enrichir vos connaissances et de vous faire saliver quelque peu, nous vous partageons quelques produits issus de notre terroir!

L'asperge

Saviez-vous que l’asperge est une plante vivace et que lorsqu’il fait chaud, elle peut être récoltée deux fois dans la même journée, car elle peut pousser de 10 centimètres entre ces deux mêmes récoltes? Saviez-vous également qu’elle peut vivre près de 20 ans dans votre sol? Ce petit légume vert pourrait avoir une fiche impressionnante de propriétés! Sa production demande un sol sablonneux, qui s’irrigue bien et qui n’est pas trop riche. Ce sol est semblable à celui des nombreux vergers de la région qui favorise la croissance des asperges. La récolte du légume se fait dès le mois de mai. Plus la plantation est existante depuis un certain nombre d’années et prend de la maturité, plus vous récolterez longtemps! Cette période de récolte varie donc d’environ 10 à 35 jours. Après ce temps, le plant développe un magnifique feuillage, pouvant être utilisé dans les aménagements paysagers.

L’asperge dans votre assiette est une parfaite source de minéraux (potassium, cuivre, calcium, fer, phosphore, etc.), de fibres alimentaires et de vitamine A, B1, B2, B6, B9 et C. Que ce soit dans une quiche, avec des pâtes, dans une salade, ou encore pour accompagner un plat sur le barbecue, l’asperge saura se tailler une place de choix dans votre menu! Nous vous la suggérons d’ailleurs en accompagnement de la côte de veau au cidre et confit d’oignons.

La rhubarbe

Considérée par plusieurs comme un fruit, la rhubarbe est pourtant un légume! C’est sans doute son goût acidulé et fruité utilisé dans la composition de plusieurs desserts qui lui donne cette réputation! Tout comme l’asperge, la rhubarbe est une plante vivace. Elle demande peu d’entretien si elle est dans un sol où elle a bien pris racine, dans un endroit ensoleillé ou semi-ombragé. La rhubarbe est généralement récoltée entre les mois d’avril et de juin.Saviez-vous que seule la tige de la rhubarbe est comestible? Vous devez donc en retirer les feuilles et les déposer dans votre Organibac. Ces feuilles contiennent des acides oxaliques toxiques qui peuvent entraîner des maladies rénales. C’est aussi pour cette raison qu’il ne faut pas trop attendre avant de récolter la rhubarbe! Après le mois de juin, la proportion d’acides oxaliques pourrait être trop élevée pour une consommation humaine.

Mais n’oubliez pas que la rhubarbe a également d’excellentes propriétés! On dit d’elle qu’elle est apéritive, dépurative, laxative, purgative, rafraîchissante et tonique! Elle est riche en vitamines B et C et contient des sels minéraux. Elle aurait ainsi des effets bénéfiques sur le système cardiovasculaire et la santé en général. Vous êtes convaincus? Cuisinez-la maintenant en confiture, en compote ou en garniture pour vos tartes. Nous vous suggérons même d’être un peu plus original et de vous en servir comme sauce d’accompagnement pour vos rouleaux de printemps! Pour ce faire, consultez notre recette de rouleaux de printemps à la dinde, sauce à la rhubarbe aux saveurs d’Asie. Bon appét

La fleur d'ail

Généralement, au printemps, le bulbe d’ail germe et fait une tige et des feuilles. Arrivé en juin, il produit une fleur. De façon à renforcer le bulbe d’ail, faciliter sa croissance et concentrer toute l’énergie de la plante vers le bulbe, la tige et la fleur sont coupées. Cette tige et ce bouton floral sont comestibles et appelés fleur d’ail. La période de cueillette de la fleur d’ail peut durer environ trois semaines. Il semblerait que plus la tige sera récoltée tôt en saison, plus elle sera tendre. La période pour s’en procurer est donc limitée, mais comme il s’agit d’un ajout particulièrement savoureux pour vos plats cuisinés maison, cela en vaut la peine!

On dit de la fleur d’ail que son goût est unique, plus délicat que la gousse d’ail et qu’elle permet d’assaisonner sans masquer le goût des autres aliments. Elle est d’ailleurs beaucoup plus digeste que l’ail en soi et elle ne donne pas mauvaise haleine! Vous pouvez conserver votre fleur d’ail en pot Masson, et elle vous accompagnera toute l’année durant! Nous vous invitons également à en faire l’essai avec cet excellent plat de pigeonneaux à la fleur d’ail, sauce aux cerises de terre. Vous en comprendrez toute la subtilité!

Des producteurs à visiter pour faire provision!

Vous avez envie de vous laisser tenter par nos légumes printaniers? Plusieurs producteurs de la région peuvent vous offrir l’un ou l’autre de ces légumes et plus encore!

Informez-vous sur l’autocueillette, les kiosques à la ferme ou la possibilité d’acheter de leurs produits transformés.

Asperges : Verger Trois Pommes

Rhubarbe : La Récolte des Dames et Croque Cerise par Unifruits

Fleur d’ail : Au Jardin Noir

Bonnes créations culinaires!

Nos plus récentes publications

Des légumes printaniers à récolter

Lorsque la fonte des neiges entame son processus, nous commençons à rêver à l’été, au soleil chaud de juillet, aux champs remplis de fraises rouges et juteuses, aux vacances du mois d’août avec le maïs en abondance et ses rassemblements d’épluchettes de blé d’Inde. Mais qu’en est-il de mai et juin?
Lire la suite
All articles loaded
No more articles to load